RADIO(S)

Trois petits-frères de 5, 3 et 1 an ont rejoint la France vendredi 15 mars, depuis la Syrie. Ils étaient orphelins depuis la mort de leur mère française qui avait rejoint les rangs jihadistes. Les grands-parents réclamaient le retour depuis des mois."C'est un bonheur, mais un bonheur amer parce qu'on sait qu'on a n'a plus notre fille", dit Lydie Maninchedda, la grand-mère d'enfants rapatriés."Ils seront certainement dans un hôpital, parce qu'ils ont besoin de beaucoup de soins", dit Patrice, le grand-père.

Au cas par cas

Bientôt, un juge des enfants dira à qui seront confiés les enfants rentrés aujourd'hui. Mercredi depuis le Kenya, Emmanuel Macron a annoncé que les rapatriements des enfants de jihadistes seraient effectués au cas par cas, en fonction de critères humanitaires. Les avocats des familles attendent plus de l'État français. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/france/jihadistes-francais/cinq-enfants-de-jihadistes-rapatries-en-france_3235249.html#xtor=RSS-3-[sante]
Partager